Liberté, convivialité, écoute, entraide et grand délire
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Bonjour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Aujourd'hui à 15:03 par Matriarche3

» Images humoristiques et insolites
Mar 20 Juin 2017, 23:01 par Matriarche3

» Le jeu du pendu..!
Mar 20 Juin 2017, 22:56 par Matriarche3

» Discutons sur nos lectures
Ven 09 Juin 2017, 18:45 par douce teigneuse

» Quelques blagues !
Dim 04 Juin 2017, 23:57 par Matriarche3

» BON ANNIVERSAIRE BEBITTE
Ven 02 Juin 2017, 15:24 par jourapresjour

» BON ANNIVERSAIRE MARIE
Lun 29 Mai 2017, 08:33 par jourapresjour

» Demain c'est la fête des mamans françaises
Sam 27 Mai 2017, 22:09 par Matriarche3

» Maintenant ......on peut écouter
Lun 15 Mai 2017, 13:17 par Matriarche3

Partenaires
Forum gratuit

Tchat Blablaland
Échanges de lien
Pour les échanges de liens, veuillez me contactez en le laissant votre adresse ainsi que petit descriptif. N'oubliez que vous pouvez toujours vous inscrire en tant que membre et ouvrir un nouveau post à forum > Ici on se présente > Topic publicité

Partagez | 
 

 Pauvre Hollande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saxo

avatar

Messages : 8913
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 66
Localisation : Provence

MessageSujet: Pauvre Hollande   Jeu 14 Aoû 2014, 17:06

Imitant Madame de Sévigné un contributeur a envoyé à l'Express la lettre suivante !!!!!

Château des Rochers, le 7 août

Ma chère et tendre, je crus tomber de ma causeuse lorsque je découvris que mon ami Artois m'avait envoyé une bien étrange lettre sur ma tablette. Sans perdre un instant, je vous la poste en vous laissant découvrir son auteure ainsi que son récipiendaire.

"Mon cher François,

L'on ma conté la liste de tes malheurs, de tes revers, de tes contrariétés qui, mande-t-on ici même à Berlin, affectent ton irréfragable bonne humeur. Finis tes petites blagues, tes petits mots, tes petites saillies, tes petits commentaires: il parait que tu es désormais muet telle la carpe. Abasourdi, assommé, tu erres comme une âme en peine en ton pavillon de la Lanterne, pestant contre le mauvais temps qui accable ton règne.

J'ai pris la licence de t'écrire à des fins de te faire entendre que je ne pouvais ad aeternam faire tes fins de mois: mes sujets, ainsi que mes ministres, ne comprendraient nullement que j'ouvre ma besace pour te dispenser quelques prodigalités. Mes gazettes, et notamment l'influent Kronenzeitung, le journal de la Couronne, sont sans merci à ton égard. S'il te venait de pratiquer ma langue, mais tu n'es guère doué en cela non plus, tes derniers cheveux se dresseraient sur ta tête.

Tu m'as sollicitée pour que je vienne en aide à ton royaume: je t'ai fais répondre que j'en avais déjà bien assez entrepris comme cela. Avoue que l'air ne vient pas à te manquer lorsque, de surcroît, tu te prends d'exiger que j'accepte de faire de Monsieur de Moscovie un grand argentier au nombre des proconsuls de Bruxelles. A-t-il seulement été un bon ministre? Je n'ose te narrer ce que pense le comte Schaüble à la seule évocation de son nom.

Mon cher François, loin de moi l'idée d'ajouter de lourdes pierres au bât que tu portes avec tant de peine: l'on te voit essoufflé, courbant l'échine, ployant sous une écrasante charge.

Ainsi que tu me connais, je ne suis guère encline à la pitié ou à la commisération. Contrairement à vous autres Français, je ne tourne pas autour du pot, je ne dilapide ni mes écus ni mes paroles, je ne jabote point pour ne rien dire.

Aussi me dois-je de te confier que je cèle en mon sein un jugement qui n'aura point l'heur de te plaire.

François, tu paies au prix fort la somme de tes errances, de tes reniements, de tes petits bricolages: tu as pourfendu l'Europe, la finance, tu lui a même déclaré la guerre, tu as écrasé tes sujets du poids de tes impôts nouveaux, tu as méprisé le gonflement de ta dette, tu as livré, mais en vain, une bataille perdue contre le désoeuvrement, et te voici gros jean comme devant, stupéfait par l'avis de ton conseil des Sages qui vient de porter le coup de grâce à ton pacte d'irresponsabilité.

Tu es dans les choux. Qu'espérais-tu donc? Que j'enjoindrais le comte Schaüble qui, ainsi que tu le sais, est radin comme un pou, de te faire crédit? Je n'ignorais pas sa réponse: " Pas un Groschen, pas un sou! Pas question de le laisser mettre ses sales pattes dans notre grisbi!

A la vérité, mon cher François, je dois encore te confesser que je nourris toujours quelque ressentiment à ton égard. Si tu ne m'avais point méprisée, ainsi que mon royaume, en jouant les Rambo de comptoir, je ne serais pas tant froissée. Vois-tu, ton prédécesseur le Bref, qui dans un premier temps s'était montré tout aussi Rodomont, a prestement compris qu'il lui fallait mettre de l'eau dans son vin. Nous sommes à présent les meilleurs amis du monde et je prie le Ciel pour qu'il remonte sur le trône. Je ne suis pas la seule à implorer la clémence de Dieu: le roi d'Angleterre, David le Joufflu, se trouve dans les mêmes dispositions.

Si tu ne m'avais point sollicitée en faisant tintinnabuler ta sébile, je ne t'aurais point fait tenir cette lettre. Mais ton impudence et ton manque de vergogne sont sans limite aucune! Toute honte bue, te voici à me tirer la manche, à espérer faire tomber la bougette!

Il se mande à Paris, selon les nouvelles dispensées par ma chancellerie, que tu aurais sombré dans la mélancolie : ton appétit légendaire en serait même gâté. Mais tu n'en a pas moins conservé tes rondeurs : je t'aurais volontiers conseillé les prescriptions de mes médecins mais, François, les aurais-tu seulement suivies? J'ai renoncé aux pâtés à la viande que j'adorais, aux currywurst que tu exècres, au fromage et aux gâteaux. C'est à ce prix que j'ai presque retrouvé une ligne de Sylphide: ainsi que l'on le mande en France, je me serre la ceinture.

A quelques jours de ton soixantième anniversaire, aurai-je l'outrecuidance de te prier de faire de même et ainsi donner l'exemple? Hélas, trois fois hélas, je ne suis point sûre d'être entendue".



Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19576
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Pauvre Hollande   Jeu 14 Aoû 2014, 17:09

Je l'ai vue mais ....je me refuse à mettre de la politique sur le forum!!!!! lol! ce n'est que mon avis  lol! 
Par contre j'admets et je reconnais le talent de l'auteur !!!! cheers

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
Saxo

avatar

Messages : 8913
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 66
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Pauvre Hollande   Jeu 14 Aoû 2014, 17:21

C'est pour ça que je l'ai mis, c'est vraiment bien tourné !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19576
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Pauvre Hollande   Jeu 14 Aoû 2014, 17:22

Tout à fait !!! lol! 

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8080
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 82
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Pauvre Hollande   Jeu 14 Aoû 2014, 19:59

C'est vrai qu'il y a peut-être un sujet politique sur ce forum, je l'ignore.
Lauteur  de ce pamphlet a beaucoup de talent mais honnêtemet je me demande pourquoi vous les Français vous vous acharnez ainsi sur François Hollande qui fait ce qu'il peut.

Je reviens sur le sujet non pour parler de Monsieur Hollande mais pour tenter d'avoir une réponse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pauvre Hollande   Lun 11 Jan 2016, 10:14

Imitant Madame de Sévigné un contributeur a envoyé à l'Express la lettre suivante !!!!! Château des Rochers, le 7 août Ma chère et tendre, je crus tomber de ma causeuse lorsque je découvris que mon ami Artois m'avait envoyé une bien étrange lettre sur ma tablette. Sans perdre un instant, je vous la poste en vous laissant découvrir son auteure ainsi que son récipiendaire. a écrit:


J'ai rien compris :cafe3:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pauvre Hollande   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pauvre Hollande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pauvre bête...
» pauvre patron
» foie gras du pauvre
» Hollande et le PS face au piège des affaires
» Hollande dépensier : les experts attaquent son programme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison Forum :: Ici on se cultive :: Poésie, Littérature-
Sauter vers: