Liberté, convivialité, écoute, entraide et grand délire
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Citations
Hier à 18:15 par Matriarche3

» Bonjour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ven 15 Déc 2017, 17:51 par Matriarche3

» Qui est- ce....?
Sam 09 Déc 2017, 12:11 par Matriarche3

» Quelques blagues !
Mar 05 Déc 2017, 21:29 par Matriarche3

» Alors?????
Dim 03 Déc 2017, 14:09 par Matriarche3

» Bon anniversaire maman Yo !
Dim 19 Nov 2017, 20:36 par douce teigneuse

» Avec la troisième lettre ....!
Dim 19 Nov 2017, 16:59 par Matriarche3

» Toutes les villes de France et ailleurs ...!
Dim 19 Nov 2017, 16:57 par Matriarche3

» Les Antonymes ...!
Dim 19 Nov 2017, 16:56 par Matriarche3

Partenaires
Forum gratuit

Tchat Blablaland
Échanges de lien
Pour les échanges de liens, veuillez me contactez en le laissant votre adresse ainsi que petit descriptif. N'oubliez que vous pouvez toujours vous inscrire en tant que membre et ouvrir un nouveau post à forum > Ici on se présente > Topic publicité

Partagez | 
 

 Histoires de nos 4 pattes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Matriarche3



Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Jeu 04 Déc 2014, 22:07

Paul Williams est un réalisateur de reportages sur les animaux!

Il travaille pour BBC.

Un jour qu’il se promenait, il a trouvé sur son passage un bébé écureuil qu’il pensait être mort.

L’animal ne l’était pas.

Paul le souleva et l’enroula tendrement dans un vêtement avant de le déposer près d’un arbre dans l’espoir

​*
que sa maman puisse le retrouver et le prendre mais le lendemain, le petit est toujours là!

Inquiet pour sa santé il décida de s’en occuper!

Admirez ce petit qui revient à la vie grâce aux soins des humains!

http://www.rigolus.com/



Ce n'est pas l'écureuil de l'histoire mais c'est quand même un écureuil sauvé.
Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19766
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 76
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mar 24 Fév 2015, 11:21

Comment vont vos compagnons à 4 pattes ?????? chien chat

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mar 24 Fév 2015, 12:52

Ces quatre pattes ne sont pas à moi mais j'ai trouvé cette histoire si belle. Cette entraide entre ces chiens ***
Revenir en haut Aller en bas
Saxo

avatar

Messages : 9015
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 67
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mar 24 Fév 2015, 17:47

Saxo va mieux, même si en ce moment il a des "vents" à empoisonner la maison entière bravebete
Je vais le sortir parce qu'après il faut que j'aille faire un papier sur une conférence qui se passe à la salle de cinéma.
J'espère que le vent ne va pas l'emporter :pinpon: :pinpon:
A midi notre invité a posé sa verse sur la chaise et Saxo est venu sentir l'odeur de son chien, il ne l'avait plus fait depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19766
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 76
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mar 24 Fév 2015, 17:48

lol! lol! lol! SA VERSE?????

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
Saxo

avatar

Messages : 9015
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 67
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mar 24 Fév 2015, 17:52

Oh oui.................... lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mar 24 Fév 2015, 19:07

Revenir en haut Aller en bas
Grenouille

avatar

Messages : 1858
Date d'inscription : 17/04/2013

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mer 25 Fév 2015, 09:18

Mon "petit" Alto va bien !!
Il n'a plus fait de bêtise depuis longtemps..................
J'ai l'impression qu'il commence à bien comprendre qu'il a été adopté, et qu'il ne retournera pas à la SPA.
Nous pouvons maintenant le laisser seul à la maison, il ne fait plus ses besoins dans la maison, il ne s'est plus jamais attaqué aux rideaux, et n'a plus volé de nourriture.

Pourvu que ça dure !!!!!!!!!!!!!

Bon..... entre nous soit dit....... les "conneries" du style : faut pas punir un chien après coup parce qu'il n'a pas de mémoire...... chez moi ça fonctionne pas comme ça !
Le chien il a fait une bêtise, que ce soit tout de suite ou bien lorsque j'étais pas là..... il se prenait une avoinée !!! :tirelangue: :encolere:
Et c'est bizarre... chaque fois qu'il avait fait une connerie..... il était tout penaud dans son coin.....
Maintenant qu'il ne fait plus de bêtise, dès que j'arrive, il vient tout de suite me faire la fête !!
Donc ...... mon chien, lui, a de la mémoire !! :356472: :356472:
J'espère qu'il n'a pas oublié toutes les raclées qu'il a prises :ange: ..................
Revenir en haut Aller en bas
Saxo

avatar

Messages : 9015
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 67
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mer 25 Fév 2015, 09:33

Je suis bien d'accord avec toi, les chiens ont de la mémoire.
Le mien me suit partout depuis que son père n'est plus là et quand je pars............... c'est là qu'il fait des bêtises même si Nounours est là !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Jeu 26 Fév 2015, 13:18

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mer 04 Mar 2015, 20:58

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Ven 06 Mar 2015, 20:27

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Ven 06 Mar 2015, 20:27

Matriarche3 a écrit:
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Lun 09 Mar 2015, 19:28


Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Lun 16 Mar 2015, 15:34

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Ven 27 Mar 2015, 19:42

INSOLITE

[size=42]Elle sort de la manucure et tombe sur... un lynx: «Une expérience magnifique!» (Vidéo)[/size]









Tomber nez à museau avec un animal sauvage, voilà qui pourrait effrayer pas mal de monde. Pas cette Canadienne qui a immortalisé et profité de ce moment rare.
Beth-Anne Colebourne a 31 ans et vit à Terrace Bay, dans l'Ontario. Employée d'un salon de beauté, elle a vécu une drôle de rencontre mardi en quittant son travail à 18h. En arrivant sur le petit parking de cette zone commerciale située à proximité d'une forêt, elle s'est retrouvée face à un lynx! Pas farouche du tout, elle a alors filmé la bête tout en tentant de l'approcher. "Kitty, kitty, kitty. Où vas-tu? Que fais-tu?", peut-on l'entendre dire dans [size=18]une vidéo postée sur YouTube. Celle-ci n'est plus disponible qu'en privé désormais mais vous pouvez la voir en haut de cet article via cette version de The Canadian Press qui a interrogé la trentenaire.


"La folle qui murmurait à l'oreille des lynx"

"C'était la première fois de ma vie que je voyais un lynx, je n'en croyais pas ma chance", a-t-elle raconté, dans des propos rapportés par la presse canadienne. "Je viens de Toronto et j'ai déménagé ici il y a sept ans, alors je n'avais jamais vécu une telle expérience. J'ai parlé à d'autres résidents qui ont vécu ici toute leur vie et ils n'ont jamais croisé de lynx non plus", souligne-t-elle, précisant que l'animal a fini par reprendre le chemin de la forêt.

Et à ceux qui se moque d'elle et de sa supposée inconscience en la surnommant "la folle qui murmurait à l'oreille des lynx", elle répond avec autodérision: "C'est exactement ce que je suis..."
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Lun 30 Mar 2015, 20:16

[size=42]Amputé des quatre pattes, Brutus gambade grâce à des prothèses[/size]









Grâce à quatre prothèses de pattes, Brutus peu à nouveau marcher. Le Rottweiler de deux ans avait été amputé des quatre membres alors qu’il était encore un chiot.

Il s’appelle Brutus et il est le deuxième chien au monde à être équipé de quatre prothèses de pattes, rapporte CNN. Le Rottweiler de deux ans revient de loin.

Brutus avait été amputé des quatre membres alors qu’il était encore un chiot, parce qu’il avait eu les pattes gelées. Aujourd’hui, il peut à nouveau gambader librement.

Pour en arriver là, il a fallu des mois d’apprentissage.

Brutus a d’abord été «équipé» de deux prothèses arrières en septembre 2014. Puis, quelques semaines plus tard, de deux prothèses avant. Grâce à la persévérance de l’animal et à la patience de sa maîtresse Laura, Brutus s’en sort de mieux en mieux.

Le plus dur pour lui a été de travailler son équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Ven 10 Avr 2015, 19:32

[size=42]Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule: les deux premiers oeufs de faucons pèlerins éclos[/size]




La femelle niche depuis 2006 dans la cathédrale. Elle y pond plusieurs œufs chaque année.-Naturals sciences[/size]





Les deux premiers des quatre œufs de faucons pèlerins ont éclos jeudi midi dans la tour nord de la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles, a indiqué l’ornithologue Walter Roggeman. Les faucons peuvent être observés sur le site www.fauconspelerins.be. «Les faucons ne sont pas des animaux domestiques, ils ne reçoivent donc pas de prénom», note-t-il.

L’éclosion de ces premiers œufs était initialement prévue pour le 4 avril. La femelle, née en Allemagne en 2002, niche depuis 2006 dans la cathédrale où elle pond chaque année à la même période quelques œufs. En 2012, elle avait choisi un de ses mâles (né en 2009) comme partenaire, qui est aujourd’hui le père du nouveau nid.



«Les autres œufs vont bientôt éclore. Nous avons remarqué qu’il y avait des mâles parmi les œufs restants», explique Walter Roggeman. Le sexe du poussin sera connu d’ici deux ou trois semaines, les mâles étant plus petits que les femelles. Pendant cette période, les animaux seront également bagués. Dans six semaines, les jeunes oiseaux devraient effectuer leur premier vol et rester encore quelques temps dans les environs du nid.


Dernière édition par Matriarche3 le Mer 26 Aoû 2015, 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Jeu 30 Juil 2015, 20:21

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Jeu 06 Aoû 2015, 20:20



On n'en voit pas tous les jours. Pauvre léopard
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Mer 26 Aoû 2015, 13:33

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Jeu 27 Aoû 2015, 19:21

Une nouvelle très importante pour les amateurs de chauve-souris:

http://www.natagora.be/chauvesouris/index.php?id=nuit_des_chauves-souris

La barbastelle, une chauve-souris disparue depuis longtemps revient chez nous


Elle avait quitté la Belgique depuis longtemps. Grâce aux efforts du département de la Nature et des Forêts de la Wallonie, on la revoit chez nous. La barbastelle est une petite chauve-souris qui niche sous l’écorce des chênes malades ou morts. C’est un vrai symbole ; la barbastelle est le premier mammifère qui revient sur son territoire après avoir disparu longtemps.

Un vrai signe d’espoir selon Frédéric Forget. Ce médecin d’Arlon est passionné de chauves-souris. Il est membre bénévole de Plecotus, la section " chauves-souris " de Natagora. Avec ses confrères, membres eux-aussi de l’ASBL, il observe, étudie, répertorie, classifie, les 23 espèces de chauves-souris de chez nous.

Régulièrement Frédéric Forget place des capteurs/enregistreurs d’ultrasons dans les zones susceptibles d’héberger des chauves-souris. Comme dans cette réserve intégrale, c'est-à-dire quelques hectares de forêt livrés à eux-mêmes du domaine de Herbeumont, entre Bertrix et Florenville, en Ardenne. C’est le département de la Nature et des Forêts de la Wallonie qui met en place et gère ces différentes zones et réserves. Une volonté de recréer de la biodiversité et d’attirer les espèces les plus menacées.

Et on le voit avec le retour de la barbastelle, cela fonctionne. Frédéric Forget s’en réjouit. C’est pour le moment la saison des amours et il connait un endroit où elles se retrouvent entre colonies différentes. On appelle cela le " swarming ", une sorte de " boite de nuit " où les chauves-souris se retrouvent quelques heures pour trouver un partenaire d’une autre colonie et éviter ainsi la consanguinité. L’endroit est un ancien tunnel du chemin de fer vicinal perdu sous la végétation maintenant. Frédéric et ses collègues ont emmené tout le matériel sur place.

L’objectif est de capturer une femelle pour lui placer un émetteur. Ils pourront ainsi la suivre jusqu’à l’endroit où la colonie niche pour la protéger. Ils ont déjà réussi précédemment à capturer des mâles mais ils sont moins présents dans la colonie, plus volages. Ils n’ont pas permis de repérer l’endroit. Les femelles sont, elles, plus fidèles à la colonie.

Pas de chance, cette nuit, pas une barbastelle capturée. Quelques pipistrelles très communes chez nous. Deux ou trois grands murins aussi, la plus grande chauve-souris de Belgique : 40 cm d’envergure ! Mais pour la barbastelle, il faudra revenir une autre fois mais avant qu’il fasse froid car les chauves-souris, sous 13 degrés, ne volent pas.

Si vous voulez, vous aussi, observer les chauves-souris, profitez de la nuit européenne de la chauve-souris ce samedi soir:
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Lun 10 Oct 2016, 20:32

PHOTOS | Un combat de cerfs qui se termine mal
Accueil Régions - Aujourd'hui 11h57 - L'Avenir
Dimanche, Christine Massin-Knuts a photographié les dépouilles de deux cerfs qui sont morts les bois emmêlés dans du fil métallique lisse, à 500 m du village des Tailles (Houffalize).



Ils se sont battus pour un territoire et ils sont morts tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Sam 01 Avr 2017, 00:03

Me revoilà après une longue absence due aux non réponses, ant pis j'essaye encore.

Voici une belle histoire :

LÉGENDE DU CHIEN BLANC.
La légende du loup blancL’histoire qui est contée remonte à la nuit des temps.

A cette époque, la terre était recouverte de vastes forêts sans fin, certaines étaient inextricables et les voyageurs égarés retrouvaient rarement leur chemin.

En ces temps là, les loups vivaient nombreux, ils formaient des clans très hiérarchisés, intelligents, forts et courageux, ils n’avaient d’autres ennemis que les hommes.

Les hommes quant à eux nourrissaient une haine profonde envers les loups et lorsqu’ils se trouvaient face à face, il était rare que tous deux survivent à cette rencontre.

A peine l’enfant des hommes marchait, qu’il avait appris à haïr le loup.

Chaque décennie écoulée, les loups, uniquement les chefs de clan et quelques élus entreprenaient le grand voyage.
De toutes les régions du Nord de l’hémisphère, ils convergeaient en un même lieu, une vaste clairière au centre d’une forêt profonde et noire, quelque part dans un pays que l’on appellera plus tard la France.

Certains venaient de très loin, c’était le grand rassemblement au cours duquel les loups mâles et femelles encore solitaires allaient sceller une nouvelle alliance, ils venaient là trouver le compagnon d’une vie.

Les chefs partageaient leur savoir et les jeunes bâtissaient leur descendance.

Cette année là, Loup blanc, chef de clan encore solitaire venait pour y trouver une compagne, chemin faisant il pensait au lourd secret qui était le sien.

Quelques mois plus tôt, au cours d’une chasse, il avait découvert une jeune femme évanouie dans la neige fraîche. Il s’était approché d’elle doucement, avec méfiance comme on lui avait toujours appris, de longues minutes s’étaient écoulées ainsi, quand soudainement la jeune femme bougea, elle entrouvrit les yeux et loin d’être terrifiée par la vue du loup, elle lui sourit.

Elle tendit une main et caressa la fourrure de l’animal, celui-ci accueillit cette marque d’affection d’abord avec surprise puis bientôt avec plaisir.
Sans savoir qu’il pouvait la comprendre, elle lui expliqua sa peur lorsqu’elle s’était vue égarée dans la forêt, en entendant du bruit, elle s’était mise à courir sans voir une grosse branche qui barrait le chemin, elle avait trébuché lourdement et s’était évanouie.

Tout en lui parlant elle n’avait cessé de le caresser. Elle le regarda droit dans les yeux et lui demanda de l’emmener jusqu’au village, seule dit-elle, je ne retrouverai jamais ma route.

Il s’exécuta, il la reconduisit jusqu’à l’entrée du village et longtemps il resta là, à la regarder partir, même lorsqu’il ne pouvait plus la voir.

De retour dans la tanière du clan, il comprit qu’il ne serait plus jamais le même, jamais plus il ne verrait les hommes de la même manière.

Il se prit même à revenir guetter l’entrée du village dans l’espoir de l’apercevoir.

A de nombreux kilomètres de là, une louve et son frère cheminaient au côté d’un chef de clan, ils faisaient eux aussi route vers le grand rassemblement.

La louve Calypsone venait y faire alliance, elle l’espérait depuis longtemps mais depuis l’été dernier, elle était habitée par la peur, son chemin avait croisé celui d’un gentilhomme blessé, au lieu de le dénoncer à la meute comme il se doit, elle l’avait caché, recouvert de feuilles et de branchages et l’avait nourri jusqu’à ce qu’il puisse se débrouiller seul.

L’homme n’avait jamais manifesté la moindre crainte face à la louve, au contraire il aimait à lui parler, à la caresser, il lui faisait des confidences comme il l’aurait fait à un des ses semblables. Il rêvait d’un monde où les hommes et les loups feraient la paix, un monde où la haine de l’autre n’existerai plus.

Un soir alors que Calypsone venait le retrouver, il était parti en laissant sur le sol son écharpe, un peu de son odeur qu’elle prit plaisir à renifler.

Souvent, depuis lors, elle venait s’allonger au pied de l’arbre qui avait été le témoin de leur amitié.

La clairière sacrée était prête, tous les participants s’étaient rassemblés en plusieurs cercles, au milieu se trouvaient les solitaires, il était de coutume de s’observer et lorsqu’un loup mâle trouvait une louve à sa convenance, il s’avançait au milieu du cercle, puis de là en rampant il se dirigeait vers l’élue.

Ce soir sacré, lorsque Calypsone aperçu Loup blanc, elle reconnut immédiatement le compagnon qui habitait ses rêves, celui qu’elle avait toujours attendu.

Aussi, bousculant toutes les règles, elle s’avança vers lui, sans crainte, le regardant au fond de ses prunelles dorées.

Loup blanc, comme s’il avait toujours su ce qui allait arriver, accepta Calypsone comme compagne sans se formaliser de la façon cavalière qu’elle avait utilisée pour arriver à ses fins.

La nuit même leur union fût scellée. Le grand sage donna son accord après avoir vérifié qu’ils n’appartenaient pas au même clan et que leurs deux statures s’harmonisaient entre elles.

La louve fit ses adieux au clan qui l’avait vu grandir et se prépara au voyage de retour.

Leur périple fût sans histoire.

Inconsciemment ou pas, Loup blanc construisit leur gîte non loin de l’endroit où il avait découvert la jeune femme l’hiver dernier.

Au printemps de l’année qui suivit, Calypsone donna naissance à deux louveteaux, un mâle et une femelle.
Avant de mettre bât, elle avait avoué à Loup blanc le parjure qu’elle avait fait à sa race en cachant et en nourrissant un humain. Loup blanc lui avait à son tour confié son secret et depuis lors ils ne formaient plus qu’un.

Une nuit, ils furent réveillés par des cris qui les fit sortir de leur tanière, ils aperçurent au loin une fumée épaisse, un incendie embrasait le ciel.
Les cris durèrent longtemps et au petit jour une odeur âcre parvint jusqu’à eux.

La magie des loups en ces temps là était grande et leur haine des humains encore plus grande, plusieurs clans s’étaient unis pour détruire un village qui avait tué plusieurs des leurs.
Ceux qui n’avaient pas péris dans l’incendie, furent dévorés pas les loups.

Loup blanc rassembla sa compagne et ses petits et décida de s’éloigner à tout jamais de ces contrées barbares, il voulait un monde différent pour sa descendance.

Au même moment, un homme et une femme, seuls survivants du massacre fuyaient eux aussi l’horreur de la nuit.

La légende dit que la route des loups croisa celle des humains

Qu’il reconnu la jeune femme qu’il avait secouru de même que Calypsonne reconnu l’homme comme étant celui qu’elle avait caché dans les bois.

On dit aussi qu’ils firent chemin ensemble jusqu’à une grande clairière.

Uniquement avec leur courage, ils bâtirent un monde nouveau où tous ceux qui vivaient sans haine furent les bienvenus. Les humains comme les loups…

Loup blanc fût à l’origine d’une nouvelle race de loups, plus proche de l’homme et qui bien des années plus tard donnera naissance à cette race de loup civilisé que l’on appellera le Chien .
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Ven 07 Avr 2017, 21:08

Le lundi de Pâques, une initiative originalese déroulera dans une prairie de Bury. Oubliez les œufs en chocolat, ce sont les toutous qui seront gâtés.


Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8413
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   Lun 10 Avr 2017, 22:49

Événement inédit à Rochefort! Un bébé glouton est né au Domaines des Grottes de Han. Il s’agit de la toute première naissance en Belgique depuis la Préhistoire.

C’est une grande première qui s’est déroulée au Domaine des Grottes de Han à Rochefort. Et pour cause, il s’agit d’un événement inédit en Belgique depuis... la Préhistoire. En 2015, Valle et Skally (deux gloutons venus respectivement de Suède et de Russie) arrivaient au domaine de Rochefort. C’est quelques mois plus tard, vers le 30 mai 2016 qu’un premier accouplement a été observé. En naîtra, au mois de février, une petite boule de poils qui pèse désormais 1,32kg. Afin de laisser Skally s’occuper de sa petite femelle, l’équipe du parc a attendu le 16 mars avant d’aller à la rencontre du nouveau venu.

S’il s’agit d’une première à Han-sur-Lesse et en Belgique, l’événement est également marquant pour la race des mustélidés (la famille du blaireau et de la fouine), étant donné que le glouton est une espèce rare et menacée. Cet accouplement s’inscrit donc dans un programme d’élevage européen coordonné par l’institution de Nordens Ark en Suède. C’est elle qui s’occupe de la population et du placement des nouveaux individus dans les différents parcs.

Le glouton est un prédateur du grand nord scandinave. Puissant, il est capable de s’attaquer à des animaux plus grands que lui comme le renne, voire même à tenir tête à un ours s’il s’agit de défendre sa nourriture.

Cette année, les visiteurs pourront donc rendre visite à la famille de gloutons à Han-sur-Lesse.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoires de nos 4 pattes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoires de nos 4 pattes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 4 pattes et autres
» Histoires d'un scaphandrier
» Histoires, archéologie et anthropologie.
» histoires pas droles!!!!!
» Histoires Percheronnes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison Forum :: Ici on s'active :: Nos amis les bêtes à pattes-
Sauter vers: