Liberté, convivialité, écoute, entraide et grand délire
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Des chiffres avec des images (suite)
Aujourd'hui à 13:21 par Matriarche3

» Avec la troisième lettre ....!
Hier à 13:44 par Matriarche3

» Toutes les villes de France et ailleurs ...!
Hier à 13:43 par Matriarche3

» Bonjour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Dim 20 Aoû 2017, 11:49 par douce teigneuse

» Les Antonymes ...!
Jeu 17 Aoû 2017, 20:40 par Matriarche3

» Nos amies les fleurs
Jeu 17 Aoû 2017, 12:40 par Matriarche3

» Qui est- ce....?
Mer 16 Aoû 2017, 11:14 par Hanouka

» Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours
Mer 16 Aoû 2017, 09:56 par justine.dumont

» présentation Justine
Sam 12 Aoû 2017, 07:22 par Saxo

Partenaires
Forum gratuit

Tchat Blablaland
Échanges de lien
Pour les échanges de liens, veuillez me contactez en le laissant votre adresse ainsi que petit descriptif. N'oubliez que vous pouvez toujours vous inscrire en tant que membre et ouvrir un nouveau post à forum > Ici on se présente > Topic publicité

Partagez | 
 

 Les poèmes à partager

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
douce teigneuse
Admin


Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Gérard de Nerval   Mer 26 Jan 2011, 16:22


Une femme est l'amour

Une femme est l'amour, la gloire et l'espérance ;
Aux enfants qu'elle guide, à l'homme consolé,
Elle élève le coeur et calme la souffrance,
Comme un esprit des cieux sur la terre exilé.

Courbé par le travail ou par la destinée,
L'homme à sa voix s'élève et son front s'éclaircit ;
Toujours impatient dans sa course bornée,
Un sourire le dompte et son coeur s'adoucit.

Dans ce siècle de fer la gloire est incertaine :
Bien longtemps à l'attendre il faut se résigner.
Mais qui n'aimerait pas, dans sa grâce sereine,
La beauté qui la donne ou qui la fait gagner ?

Gérard de NERVAL (1808-1855)
Revenir en haut Aller en bas
Saxo

avatar

Messages : 8952
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 66
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Mer 09 Fév 2011, 13:39

Ce n'est pas un poème que vous allez déguster mais c'est aussi bon et cela permettra à Alice de retrouver le post plus facilement.

Objet : Le passé simple... les plaisirs subtils de la langue

Peut être en d'autres temps le reçûtes vous ?????

Se put-il que déjà vous le lûtes...?

Ce passé pas si simple.... mais quand même éloquent. Sachez reconnaître les «jeux de mots»

Pour les amateurs de la belle langue que nous parlons ou écrivons...parfois si mal..... quelques plaisants exemples de l'emploi du passé simple.

Un régal pour l'esprit...... et amusez-vous bien! .

1. Non! Ce n'était pas chose évidente que cette conversation en langue morte. Et pourtant je la tins.

2. Hier, nous achetâmes le DVD d'un spectacle de Marcel Marceau et, sitôt rentrés, nous le mîmes.

3. Vous avez mis à la casse votre vieille voiture allemande (VW) ? Vous souvient-il qu'un jour vous me la passâtes ?

4. Bien que vous ayez cessé d'être une prostituée, un jour vous le pûtes.

5. Merlin n'était qu'un simple mortel jusqu'à ce qu'enchanteur il devint.

6. Deux vieux acteurs hollywoodiens discutent :

Te rappelles-tu ce western où nous jouions les Indiens ?

Oh oui ! Et je sais que nous nous y plûmes.

7. Vous saviez que ce manteau était tout pelé...Alors pourquoi, à la réception d'hier soir, le mîtes-vous ?

8. C'est dans ce tonneau que notre vin vieux fût.

9. On nous offrit une augmentation et, bien sûr, nous la prîmes.

10. Les moines brassèrent la bière et la burent.

11. Comme tout bon musulman qui se respecte doit s'y rendre au moins une fois, cet été à La Mecque il alla.

12. C'est bien parce que vous m'avez invité à goûter votre Beaujolais que je vins.

13. Charlotte Corday cacha le poignard en son sein et, à l'idée du crime qu'elle allait perpétrer, elle se marra.

14. Que la crevette était un insecte, vous le crûtes assez.

15. Pendant leur méditation sur la mort du Christ, à grosses gouttes ils suèrent.

16. Pour les prochaines vacances, l'idée d'aller en Arabie Saoudite ils émirent.

17. Heureusement que vous avez retrouvé des capitaux ! Car mettre la clé sous la porte vous faillites.


Cette lecture, l’appréciâtes-vous ?



Je l’espère
Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Mer 09 Fév 2011, 14:30

Je sus apprécier lol! ce texte à sa juste valeur !!! lol!

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
Saxo

avatar

Messages : 8952
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 66
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Mer 09 Fév 2011, 20:35

Ce fut un plaisir de vous le faire lire. lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: D'actualité!!!!!!   Jeu 17 Fév 2011, 14:37


La Pluie

Longue comme des fils sans fin, la longue pluie
Interminablement, à travers le jour gris,
Ligne les carreaux verts avec ses longs fils gris,
Infiniment, la pluie,
La longue pluie,
La pluie.

Elle s'effile ainsi, depuis hier soir,
Des haillons mous qui pendent,
Au ciel maussade et noir.
Elle s'étire, patiente et lente,
Sur les chemins, depuis hier soir,
Sur les chemins et les venelles,
Continuelle.

Au long des lieues,
Qui vont des champs vers les banlieues,
Par les routes interminablement courbées,
Passent, peinant, suant, fumant,
En un profil d'enterrement,
Les attelages, bâches bombées ;
Dans les ornières régulières
Parallèles si longuement
Qu'elles semblent, la nuit, se joindre au firmament,
L'eau dégoutte, pendant des heures ;
Et les arbres pleurent et les demeures,
Mouillés qu'ils sont de longue pluie,
Tenacement, indéfinie.

Les rivières, à travers leurs digues pourries,
Se dégonflent sur les prairies,
Où flotte au loin du foin noyé ;
Le vent gifle aulnes et noyers ;
Sinistrement, dans l'eau jusqu'à mi-corps,
De grands boeufs noirs beuglent vers les cieux tors ;

Le soir approche, avec ses ombres,
Dont les plaines et les taillis s'encombrent,
Et c'est toujours la pluie
La longue pluie
Fine et dense, comme la suie.

La longue pluie,
La pluie - et ses fils identiques
Et ses ongles systématiques
Tissent le vêtement,
Maille à maille, de dénûment,
Pour les maisons et les enclos
Des villages gris et vieillots :
Linges et chapelets de loques
Qui s'effiloquent,
Au long de bâtons droits ;
Bleus colombiers collés au toit ;
Carreaux, avec, sur leur vitre sinistre,
Un emplâtre de papier bistre ;
Logis dont les gouttières régulières
Forment des croix sur des pignons de pierre ;
Moulins plantés uniformes et mornes,
Sur leur butte, comme des cornes

Clochers et chapelles voisines,
La pluie,
La longue pluie,
Pendant l'hiver, les assassine.

La pluie,
La longue pluie, avec ses longs fils gris.
Avec ses cheveux d'eau, avec ses rides,
La longue pluie
Des vieux pays,
Éternelle et torpide !

Emile Verhaeren (1855-1916)

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: De la part de Mr Yo   Sam 30 Avr 2011, 16:06


Un petit poème à la manière de Ronsard pour nous les ....jeunes retraités

Mignonne, allons voir si l'arthrose
Qui ce matin tant m'ankylose
Depuis qu'a sonné mon réveil
Pour clore une nuit de sommeil
Aura perdu de sa vigueur
Après un footing d'un quart d'heure.
Las ! Voyez comme sont les choses,
Il faudrait que je me repose.
Mes maux, loin de se calmer
Las, las, ne cessent d'empirer.
Ô vraiment, marâtre nature
Avec l'âge la douleur perdure !
Donc, si vous m'en croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté
Avant que ne ternisse votre beauté,
Pour assouvir toutes envies
Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie ! " lol! lol! lol!

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Ven 28 Oct 2011, 17:08

LES VIEUX - Jacques Brel

Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux
Même riches ils sont pauvres, ils n'ont plus d'illusions et n'ont qu'un cœur pour deux
Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d'antan
Que l'on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtemps
Est-ce d'avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d'hier
Et d'avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières
Et s'ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends

Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés
Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter
Les vieux ne bougent plus leurs gestes ont trop de rides leur monde est trop petit
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
Et s'ils sortent encore bras dessus bras dessous tout habillés de raide
C'est pour suivre au soleil l'enterrement d'un plus vieux, l'enterrement d'une plus laide
Et le temps d'un sanglot, oublier toute une heure la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend

Les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps
Ils se tiennent par la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loin
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t'attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend.




_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Mar 10 Avr 2012, 17:39

Chanson
Quel jour sommes-nous
Nous sommes tous les jours
Mon amie
Nous sommes toute la vie
Mon amour
Nous nous aimons et nous vivons
Nous vivons et nous nous aimons
Et nous ne savons pas ce que c'est que la vie
Et nous ne savons pas ce que c'est que le jour
Et nous ne savons pas ce que c'est que l'amour
Jacques Prévert

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Dim 19 Aoû 2012, 17:20


L'été sunny sunny

Environné de feux, et couvert de lumière,
Tu sors de l'Océan, Astre de l'Univers ;
Et des premiers rayons, de ta clarté première,
Tu m'échauffes l'esprit, et m'inspires ces Vers.

Tu brilles de splendeur ; tu brûles toutes choses ;
Les Vallons les plus frais, en vain t'ont résisté
Tu fais languir les Lis ; tu fais mourir les Roses ;
Et la Neige est fondue, aux chaleurs de l'Été.

L'air est étincelant ; la terre est desséchée ;
La Palme la plus fière, a la tête penchée ;
Le Laurier le plus vert, résiste vainement

Tout fume ; tout périt ; par la céleste flamme ;
Mais la plus vive ardeur d'un tel embrasement,
M'incommode bien moins que celle de mon âme

Georges de SCUDÉRY (1601-1667)
sunny sunny

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Dim 19 Aoû 2012, 18:11

Il te faut mettre l'auteur si tu ne veux pas avoir d'ennuis ]

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................



Dernière édition par douce teigneuse le Sam 25 Avr 2015, 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8255
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 82
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Dim 19 Aoû 2012, 18:19

Voui Madame, je n'y ai pas pensé, perci.

Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Dim 19 Aoû 2012, 18:24

Je vous en prie , Ma Chère ; je ne fais que mon travail !!!! lol!

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8255
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 82
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Dim 19 Aoû 2012, 20:52

Tu sais je n'ai pas pensé à te demander de quel genre de poésie il s'agissait.
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8255
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 82
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Ven 24 Aoû 2012, 20:19



RUTEBEUF
(1230-1285)

Précurseur de Villon et de Verlaine


QUE SONT MES AMIS DEVENUS...

Les maux ne savent seuls venir;
Tout ce qui m'était à venir
M'est advenu.
Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés?
Je crois qu'ils sont trop clairsemés
Ils ne furent pas bien semés
Ils m'ont failli.
De tels amis m'ont bien trahi
Lorsque Dieu m'a assailli
De tous côtés.
N'en vit un seul en mon logis
Le vent je crois, me les a pris,
L'amour est morte.
Ce sont amis que vent emporte,
Et il ventait devant ma porte
Les emporta.

Revenir en haut Aller en bas
Vio

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 63
Localisation : sud-ouest

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Sam 06 Oct 2012, 23:49

Je vous mets un texte................Il est de ...................VIO !!

La sadique d'admin a écrit:

Vio,

Ne vas pas croire que j'ai effacé ton poème, je l'ai uniquement déplacé dans le post réservé uniquement au membres habitués
Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Dim 07 Oct 2012, 14:28

:bravo2: :bravo2: :bravo2: :bravo2: :bravo2: kiss

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8255
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 82
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Dim 07 Oct 2012, 20:41


A mon frère revenant d'Italie

(Poème d'Alfred de Musset)

Ainsi, mon cher, tu t'en reviens
Du pays dont je me souviens,
Comme d'un rêve,
De ces beaux lieux où l'oranger
Naquit pour nous dédommager
Du péché d'Eve.

'Tu l'as vu, ce fantôme altier
Qui jadis eut le monde entier
Sous son empire.
César dans sa pourpre est tombé ;
Dans un petit manteau d'abbé
Sa veuve expire.

Tu t'es bercé sur ce flot pur
Où Naples enchâsse dans l'azur
Sa mosaïque,
Oreiller des lazzaroni
Où sont nés le macaroni
Et la musique.

Qu'il soit rusé, simple ou moqueur,
N'est-ce pas qu'il nous laisse au cœur
Un charme étrange,
Ce peuple ami de la gaieté
Qui donnerait gloire et beauté
Pour une orange ?

Ischia ! c'est là qu'on a des yeux,
C'est là qu'un corsage amoureux
Serre la hanche.
Sur un bas rouge bien tiré
Brille, sous le jupon doré,
La mule blanche.

Pauvre Ischia ! bien des gens n'ont vu
Tes jeunes filles que pied nu
Dans la poussière.
On les endimanche à prix d'or ;
Mais ton pur soleil brille encor
Sur leur misère.

Quoi qu'il en soit, il est certain
Que l'on ne parle pas latin
Dans les Abruzzes,
Et que jamais un postillon
N'y sera l'enfant d'Apollon
Ni des neuf Muses.

Toits superbes ! froids monuments !
Linceul d'or sur des ossements !
Ci-gît Venise.
Là mon pauvre cœur est resté.
S'il doit m'en être rapporté,
Dieu le conduise !

Mais de quoi vais-je ici parler ?
Que ferait l'homme désolé,
Quand toi, cher frère,
Ces lieux où j'ai failli mourir,
Tu t'en viens de les parcourir
Pour te distraire?

Frère, ne t'en va plus si loin.
D'un peu d'aide j'ai grand besoin,
Quoi qu'il m'advienne.
Je ne sais où va mon chemin,
Mais je marche mieux quand ta main
Serre la mienne.



Revenir en haut Aller en bas
roro

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 62
Localisation : forez

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Dim 07 Oct 2012, 21:29

Vio, j aime beaucoup ton "tricot du coeur"
C est joliment dit ,tu as du talent ,les mots sont doux ,rêveurs ,j adore .
Vraiment ,çà donne envie de tricoter . lol!
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8255
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 82
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Lun 08 Oct 2012, 17:57


CHRISTINE DE PISAN (et dire qu'elle ne pouvait pas faire de copé/collé
(1363-1431)

SEULETTE SUIS, SANS AMI DEMEUREE (ballade)

Seulette suis et seulette veut être,
Seulette m'a mon doux ami laissée.
Seulette suis, sans compagnon ni maître,
Seulette suis, dolente et courroucée,
Seulette suis, en langueur malaisée,
Seulette suis, plus que nulle égarée,
Seulette suis, sans ami demeurée.

Seulette suis à huis ou à fenêtre,
Seulette suis en un anglet muciée,
Seulette suis pour moi de pleurs repaître,
Seulette suis, dolente ou apaisée,
Seulette suis, rien qui tant messiée,
Seulette suis, en ma chambre enserrée,
Seulette suis, sans ami demeurée.

Seulette suit, partout et en tout aître,
Seulette suis, que je marche ou je siée,
Seulette suis, plus qu'autre rien terrestre,
Seulette suis, de chacun délaissée,
Seulette suis, durement abaissée,
Seulette suis, souvent toute éplorée,
Seulette suis, sans ami demeurée.

Princes, or est ma douleur commencée:
Seulette suis, de tout deuil menacée,
Seulette suis, plus teinte que morée,
Seulette suis, sans ami demeurée.
Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Lun 19 Nov 2012, 18:43

Je ne m'en lasse pas !!! kiss

Paul VERLAINE (1844-1896)


Chanson d'automne


Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Pour moi, rien de triste , c'est comme une belle musique : celle des mots !!!!! kiss


_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19678
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Lun 26 Nov 2012, 18:51

Méditation

On aime d’abord par hasard
Par jeu, par curiosité
Pour avoir dans un regard
Lu des possibilités

Et puis comme au fond de soi-même
On s’aime beaucoup
Si quelqu’un vous aime, on l’aime
Par conformité de goût

On se rend grâce, on s’invite
À partager ses moindres mots
On prend l’habitude vite
D’échanger de petits mots
Quand on a longtemps dit les mêmes
On les redit sans y penser
Et alors, mon Dieu, on aime
Parce qu’on a commencé

Paul Géraldy(1885-1983)

« L'amour,
c'est l'effort que font les hommes
pour se contenter d'une seule femme.»



Géraldy, Paul (1885-1983, (pseudonyme de Paul Lefèvre), poète et dramaturge français, auteur d'une œuvre intimiste et sentimentale. Son répertoire est celui du théâtre psychologique traditionnel, qu'il revivifia grâce à une subtile appréhension des relations familiales au sein de la petite bourgeoisie intellectuelle de l'entre-deux-guerres.

Il porta son regard essentiellement sur la vie de couple (Aimer, 1921; Robert et Marianne, 1925; Duo, d'après Colette, 1938), soumise à la pesanteur du quotidien. Cet art empreint de sentimentalité lui valut un vif succès, notamment auprès du public féminin.

Ce fut aussi le cas pour sa poésie, sensible et désuète, où il livre les confidences du cœur avec les mots de tous les jours (Toi et Moi, 1913).

Il a également laissé des études psychologiques dans des narrations
telles que la Guerre, Madame ! … (1916) et l'Homme et l'Amour (1951).

La poésie que j'aime (site très complet )


_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Lun 26 Nov 2012, 19:49

Vio, je n'avais pas vu que tu avais mis un de tes poèmes début octobre, je ne le vois qu'aujourd'hui !!!!!!!
Je suis ravie que tu partages à nouveau tes textes avec nous !
Merci ! flower

Je trouve ton poème plein de talent.
Tu sais mettre dans tes vers de l'émotion....
J'aime moins les mots "tronqués" dans les vers, comme "ya plein d'monde", ou "nos p'tits chéris".
Je me permets de te le dire puisque tu dis que les critiques sont bienvenues.
Je trouve que ça dénote avec la langueur des sentiments qui sont exprimés tout au long du poème.
ça donne un air punchy.... alors que le poème n'est pas punchy ! il est plutôt mélancolique. (enfin, .... c'est comme ça que je le ressens).
Mais franchement, hormis ces petits mots que j'aurais préférés autrement......... euh....... je sais pas comment !!!..... c'est pas moi qui écris...... lol! lol! lol! ....... je te laisse seule juge évidemment !!... je trouve que le poème est joli, que tu "tricotes" vraiment bien !

J'espère que tu nous en mettras d'autres ! kiss
Revenir en haut Aller en bas
Vio

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 63
Localisation : sud-ouest

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Mar 27 Nov 2012, 01:28

Encore un......


La sadique d'admin a écrit:

Vio,

Ne vas pas croire que j'ai effacé ton poème, je l'ai uniquement déplacé dans le post réservé uniquement au membres habitués
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Mar 27 Nov 2012, 08:30

Ohhhhhhhh !!!!!!
:bravo2: :bravo2: :bravo2: :bravo2: :bravo2:
Revenir en haut Aller en bas
Vio

avatar

Messages : 3631
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 63
Localisation : sud-ouest

MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Mar 27 Nov 2012, 11:03


Merci !!!!!!!!!!!!!! kiss kiss kiss kiss kiss
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    Mar 27 Nov 2012, 20:20

Plaisir M'dame ! queen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les poèmes à partager    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les poèmes à partager
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» quelques recettes à partager...
» Les poèmes comme ça
» je voulais vs faire partager cette vidéo
» tant de souvenirs de 1977 a partager. mecanicie 77-78
» CD de poèmes Normands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison Forum :: Ici on se cultive :: Poésie, Littérature-
Sauter vers: