Liberté, convivialité, écoute, entraide et grand délire
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Citations
Hier à 18:15 par Matriarche3

» Bonjour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ven 15 Déc 2017, 17:51 par Matriarche3

» Qui est- ce....?
Sam 09 Déc 2017, 12:11 par Matriarche3

» Quelques blagues !
Mar 05 Déc 2017, 21:29 par Matriarche3

» Alors?????
Dim 03 Déc 2017, 14:09 par Matriarche3

» Bon anniversaire maman Yo !
Dim 19 Nov 2017, 20:36 par douce teigneuse

» Avec la troisième lettre ....!
Dim 19 Nov 2017, 16:59 par Matriarche3

» Toutes les villes de France et ailleurs ...!
Dim 19 Nov 2017, 16:57 par Matriarche3

» Les Antonymes ...!
Dim 19 Nov 2017, 16:56 par Matriarche3

Partenaires
Forum gratuit

Tchat Blablaland
Échanges de lien
Pour les échanges de liens, veuillez me contactez en le laissant votre adresse ainsi que petit descriptif. N'oubliez que vous pouvez toujours vous inscrire en tant que membre et ouvrir un nouveau post à forum > Ici on se présente > Topic publicité

Partagez | 
 

 "Les bébés-médicaments"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19766
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 76
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: "Les bébés-médicaments"    Mer 09 Fév 2011, 15:27

Les « bébés-médicaments » seront-ils nombreux ?

Pour la première fois est né en France un « bébé-médicament ». Des cellules prélevées sur le cordon ombilical de cet enfant seront utilisées pour soigner son frère, atteint d’une grave maladie génétique, la bêta-thalassémie. La naissance a eu lieu le 26 janvier à l’hôpital Béclère de Clamart, dans le service du professeur René Frydman. Le petit garçon, Umut-Talha, est né par fécondation in vitro après un double diagnostic préimplantatoire (DPI). « Cet enfant est un instrument pour essayer de guérir un autre enfant », a déploré hier sur LCI le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France. Depuis 2007, sur 20 demandes d’autorisation de « bébé-médicament » soumises à l’Agence de la biomédecine, 17 ont été validées et trois annulées




Stéphane Viville, chef de service au centre d’assistance médicale à la procréation (AMP) du CHU de Strasbourg


« De nombreux débats éthiques ont eu lieu avant que cette technique ne soit autorisée en France, fin 2006. Un certain nombre d’observateurs dénonçaient la “chosification” ou “l’instrumentalisation” d’un enfant qui ne serait conçu que pour être le “sauveur” de la fratrie.

Cet aspect psychologique doit naturellement être pris en compte, mais il faut bien reconnaître qu’on manque de recul pour véritablement se prononcer. Le législateur a tenu compte de ces réserves. Ainsi, les équipes médicales doivent s’assurer que la motivation première des parents est la naissance d’un enfant en bonne santé, venu au monde pour lui-même, la question de la guérison du frère ou de la sœur n’étant qu’un objectif second.
3 chances de réussite sur 16

Aujourd’hui, trois centres en France sont autorisés à faire du diagnostic préimplantatoire (DPI), mais seul celui de Clamart s’est lancé dans la double activité DPI-typage HLA (ndlr : pour permettre la naissance d’un bébé-médicament).

Pour notre part, nous n’avons pas souhaité le faire, parce que cela revient à engager les couples dans une procédure lourde et contraignante, avec des chances minimes d’arriver à la grossesse. Cette technique suppose en effet un double tri embryonnaire : il faut sélectionner un embryon indemne de la maladie mais aussi “histo-compatible”, pour que le sang de son cordon soit compatible sur le plan immunologique avec le frère ou la sœur malade.

Au final, les chances de réunir ces deux critères sont seulement de trois sur 16. Cela explique pourquoi le nombre d’enfants soignés grâce cette technique reste aujourd’hui très faible dans le monde. »

Recueilli par Pierre BIENVAULT



Quel est votre avis sur ce sujet??????

_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
agapanthe

avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 70
Localisation : Pays de Loire

MessageSujet: Re: "Les bébés-médicaments"    Mer 09 Fév 2011, 15:35

J'ai suivi avec beaucoup d'émotions ce sujet à la tv !!!!!!

Je suis complètement pour sans évoquer le terme "bébé médicament".

Mais que cela reste bien en famille et que surtout cela ne devienne pas un commerce, surtout pas !!!!!!!

Cette famille était émouvante et si seulement cela pouvait leur apporter la guérison de cette petite fille .

Je pense que l'amour porté à ce bébé sera très grand et non pas vu ou considéré comme un médicament.

Ce qui m'a ému particulièrement aussi est de voir le frère pleurer en se disant dans sa petite tête, c'est pour ma soeur et pourquoi pas moi ???????

C'est une sacrée prise de conscience mais la médecine évolue et tant mieux !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
"Les bébés-médicaments"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déremboursement de médicaments
» Médicaments : les profits passent avant tout...
» Deux médicaments contre le diabète retirés de la vente
» Le petit R pour les médicaments
» Site pour vérifier si vos médicaments sont compatibles avec l'allaitement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison Forum :: Ici on se soigne :: Santé-
Sauter vers: