Liberté, convivialité, écoute, entraide et grand délire
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Bonjour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Hier à 20:33 par Matriarche3

» Quelques blagues !
Lun 16 Oct 2017, 20:33 par Matriarche3

» Histoires de nos 4 pattes
Ven 13 Oct 2017, 21:56 par Matriarche3

» Citations
Ven 13 Oct 2017, 18:40 par Matriarche3

» Avec la troisième lettre ....!
Ven 13 Oct 2017, 18:39 par Matriarche3

» Entrez dans la danse !!!!!
Mar 19 Sep 2017, 20:16 par Matriarche3

» Qui est- ce....?
Dim 17 Sep 2017, 20:50 par Matriarche3

» Bon anniversaire Matri !
Ven 08 Sep 2017, 23:46 par Matriarche3

» Toutes les villes de France et ailleurs ...!
Ven 08 Sep 2017, 23:45 par Matriarche3

Partenaires
Forum gratuit

Tchat Blablaland
Échanges de lien
Pour les échanges de liens, veuillez me contactez en le laissant votre adresse ainsi que petit descriptif. N'oubliez que vous pouvez toujours vous inscrire en tant que membre et ouvrir un nouveau post à forum > Ici on se présente > Topic publicité

Partagez | 
 

 Une "immortelle" disparaît

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
douce teigneuse
Admin
avatar

Messages : 19730
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 75
Localisation : Provence la belle!!!!

MessageSujet: Une "immortelle" disparaît    Dim 19 Déc 2010, 14:32

Décès de l'helléniste et académicienne Jacqueline de Romilly
L'académicienne Jacqueline de Romilly, spécialiste de la civilisation et de la langue grecques, qui fut la première femme professeur au Collège de France, est décédée samedi à l'âge de 97 ans, a-t-on appris dimanche auprès de son éditeur Bernard de Fallois.

Jacqueline de Romilly, qui incarnait l'enseignement des études grecques classiques en France ainsi qu'une conception exigeante et humaniste de la culture, a écrit, en plus de 60 ans, de très nombreux ouvrages.

En 1988, elle était devenue la deuxième femme élue à l'Académie française, après Marguerite Yourcenar.
Membre correspondant étranger de l'Académie d'Athènes, elle avait obtenu la nationalité grecque en 1995 et avait été nommée ambassadrice de l'hellénisme en 2000.

Elle adorait cette Athènes du Ve siècle av JC d'où "tout est sorti brusquement"

"La vie et l'oeuvre de Jacqueline de Romilly sont baignées d'une lumière puisée aux sources d'une très haute civilisation - la civilisation grecque -, une flamme qu'elle a transmise et entretenue toute sa vie durant, jusqu'à son dernier souffle", écrit l'Elysée dans un communiqué.

De son côté, le Premier ministre François Fillon a salué "une grande dame des lettres et de la culture qui eut une longue et brillante carrière".

"Son héritage restera celui d'une très grande intellectuelle française", écrit Matignon dans un communiqué.

Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, a lui aussi a rendu hommage à l'académicienne estimant que "disparaît l'un des très grands esprits de notre temps".

"Maître en ces +humanités+ qu'elle enseignait depuis si longtemps, Jacqueline de Romilly était elle-même l'humaniste par excellence", a déclaré le ministre dans un communiqué. "Sa science du passé en faisait une femme éminemment actuelle", a-t-il poursuivi.

"Jacqueline de Romilly aura gardé jusqu'au terme de son existence presque centenaire, un même enthousiasme, une même passion, une même énergie inlassable pour défendre non seulement l'enseignement du grec et du latin mais aussi celui de notre langue", a souligné M. Mitterrand.

"C'est une perte pour notre pays", a réagi sur France Info Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l'Académie Française.

"C'est une femme qui a porté toute sa vie la langue et la culture grecques parce qu'elle considérait (...) que c'était une éducation (...) à la compréhension de la liberté de l'individu, de l'attachement à la démocratie", a-t-elle souligné.

"Elle a souffert énormément depuis quelques dizaines d'années de voir l'étude de cette langue décliner, et cela a été pour elle un immense chagrin", a-t-elle ajouté, jugeant que le meilleur hommage à lui rendre "serait d'attacher plus d'importance désormais à la langue grecque dont elle a été le plus grand défenseur dans notre pays".

"Elle faisait la conquête de beaucoup de gens parce qu'elle était extrêmement simple, mais en même temps elle était assez ferme dans sa manière d'être", a décrit Bernard de Fallois.

"Elle désarmait par son espèce d'autorité naturelle. Elle avait ce mélange de simplicité, de sérieux et de gaîté des grands professeurs", a-t-il ajouté.



_________________
L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX .....................

Revenir en haut Aller en bas
 
Une "immortelle" disparaît
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire disparaître les pores voyants...
» méduse immortelle
» le 13 juin 1988 Eric Tabarly disparaît en mer
» la Risle disparaît en partie
» La vie immortelle d'Henrietta Lacks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison Forum :: Ici on se cultive :: Poésie, Littérature-
Sauter vers: