Liberté, convivialité, écoute, entraide et grand délire
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Bonjour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Aujourd'hui à 11:45 par culterreux

» Les publicités, c'est ici
Aujourd'hui à 10:20 par douce teigneuse

» Des chiffres avec des images (suite)
Hier à 13:21 par Matriarche3

» Avec la troisième lettre ....!
Lun 21 Aoû 2017, 13:44 par Matriarche3

» Toutes les villes de France et ailleurs ...!
Lun 21 Aoû 2017, 13:43 par Matriarche3

» Les Antonymes ...!
Jeu 17 Aoû 2017, 20:40 par Matriarche3

» Nos amies les fleurs
Jeu 17 Aoû 2017, 12:40 par Matriarche3

» Qui est- ce....?
Mer 16 Aoû 2017, 11:14 par Hanouka

» Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours
Mer 16 Aoû 2017, 09:56 par justine.dumont

Partenaires
Forum gratuit

Tchat Blablaland
Échanges de lien
Pour les échanges de liens, veuillez me contactez en le laissant votre adresse ainsi que petit descriptif. N'oubliez que vous pouvez toujours vous inscrire en tant que membre et ouvrir un nouveau post à forum > Ici on se présente > Topic publicité

Partagez | 
 

 Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matriarche3

avatar

Messages : 8255
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 82
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours   Dim 16 Avr 2017, 18:29



Chanson de Crayonne 14 avril



16 avril 1917L'offensive du Chemin des Dames
Le 16 avril 1917, l'armée française lance une grande offensive en Picardie, sur le Chemin des Dames. Mal préparée, mal engagée, elle va entraîner un profond ressentiment chez les soldats avec une reprise en main des questions militaires par le gouvernement.

Échec sanglant

L'échec de l'offensive est consommé en 24 heures malgré l'engagement des premiers chars d'assaut français (une quarantaine). On n'avance que de 500 mètres au lieu des 10 kilomètres prévus, et ce au prix de pertes énormes : 30 000 morts en dix jours.

Le général Robert Nivelle, qui a remplacé le général Joseph Joffre à la tête des armées françaises le 12 décembre 1916, en est tenu pour responsable.

Lors de la conférence interalliée de Chantilly, le 16 novembre 1916, il assurait à tout un chacun que cette offensive serait l'occasion de la « rupture » décisive tant attendue grâce à une préparation massive de l'artillerie qui dévasterait les tranchées ennemies en profondeur. « Je renoncerai si la rupture n'est pas obtenue en quarante-huit heures » promettait-il aussi !

Mais le lieu choisi, non loin de l'endroit où s'était déroulée la bataille de la Somme de l'année précédente, n'est pas le moins du monde propice à la progression des troupes, avec ses trous d'obus et ses chemins défoncés.

Qui plus est, avant l'attaque, les Allemands ont abandonné leurs premières tranchées et construit un nouveau réseau enterré à l'arrière, plus court, de façon à faire l'économie d'un maximum de troupes : la ligne Hindenburg.

Une offensive parallèle est menée par les Anglo-Canadiens au nord de la Somme, près d'Arras et de la crête de Vimy. Plus chanceux que leurs alliés, ils avancent dès le premier jour d'un à cinq kilomètres, les Allemands ayant allégé leur dispositif pour concentrer leurs efforts sur le Chemin des Dames.


La chanson de Craonne
Le ressentiment et le désespoir des poilus s'expriment dans la Chanson de Craonne, sur un air de bal-musette. Soulignons que cette chanson dérive d'une valse d'amour composée en 1911 par le père de Jean Sablon : Bonsoir, M'Amour !
Adieu, m'amour ! adieu, ma fleur !
Adieu toute mon âme !
Ô toi qui fis tout mon bonheur (...)
Elle a été reprise et adaptée par les poilus à leurs différentes épreuves : Lorette, Verdun... et pour finir, le Chemin des Dames et le plateau de Californie, au-dessus de Craonne. Jugée défaitiste et antimilitariste, elle a été interdite par la censure militaire et même interdite d'antenne jusqu'en 1974.
Revenir en haut Aller en bas
roro

avatar

Messages : 4744
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 62
Localisation : forez

MessageSujet: Re: Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours   Lun 17 Avr 2017, 19:41

Triste histoire en effet .
Toujours affreux ces guerres Sad
Revenir en haut Aller en bas
Matriarche3

avatar

Messages : 8255
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 82
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

MessageSujet: Re: Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours   Lun 17 Avr 2017, 20:16

C'est que je l'avais placée au bon endroit.
Revenir en haut Aller en bas
justine.dumont



Messages : 5
Date d'inscription : 11/08/2017
Age : 28
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours   Mer 16 Aoû 2017, 09:56

intéressante ton histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ou placer ma belle mais triste histoire. Au secours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tracey •• je veux bien faire la belle, mais pas dormir au bois, je veux bien être reine, mais pas l'ombre du roi.
» Duguay Trouin la triste histoire
» EYM' ♦♦ et là, tu penses que ta vie est belle. mais en fait, non.
» l'Histoire la plus triste ... snif, snif
» belle histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison Forum :: Ici on papote :: Bonjour comment ça va?-
Sauter vers: